Les projets retenus

0
C'est le nombre de projets représentés au hackathon de la dataweek 2019

Liste des projets retenus

3D IMAGO URBIS

Le projet 3D Imago Urbis pour a but de numériser en 3D et diffuser le patrimoine (sous toutes ses formes, objets, oeuvres d'art, architectures, élément urbain) de façon participative pour que le plus grand nombre de personnes puissent se l’approprier.

« Imago Urbis » signifie « image de ville » et c’est grâce à des photos que cette numérisation 3D est réalisée par photogrammétrie, technique est particulièrement accessible par le fait que énormément de personnes ont un smartphone ou un appareil photo numérique.

Or si les œuvres peintes et graphiques sont massivement diffusées grâce à la photo, les œuvres en volume comme la sculpture, l’architecture, les objets archéologiques, ethnologiques nécessitent une vision en 3D à laquelle nous pouvons tous contribuer par des photos mises en commun.

Le modèle 3D (sous la forme de nuage de points 3D ou de maillages textures) peut être un support au suivi à l’étude et à l’analyse et peut permettre une médiation entre les éléments des collections ou de les restituer dans leur contexte, retrouver un point de vue ou révéler un site archéologique et ses éléments.

Ce projet s’adresse aux conservateurs de musées, restaurateurs, acteurs du patrimoine et du tourisme, pour faire découvrir vos œuvres et vos monuments, ainsi si vous êtes amateur d’art, photographe, artiste, maker, citoyen soucieux du bien commun, contributeur compulsif, vous pouvez par votre regard photographique sur les œuvres vous les approprier dans le cadre du projet 3D Imago Urbis.

Cette démarche numérique s’inscrit dans une notion de transmission qui est celle du patrimoine, créer une mémoire collective partagée et plus globalement dans le cadre de la déclaration de coopération sur la numérisation du patrimoine culturel signé par 24 pays européens le 9 avril (https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/news/eu-member-states-sign-cooperate-digitising-cultural-heritage?fbclid=IwAR3ut6voBruSAA-OEgTkRI3nAgzl_mv6_TTkmEe-o-QazbTbmXh80ctNwYY).

GARDE TON CORPS

A l'origine de ce projet, 3 trentenaires aixoises : autour d'un verre, la problématique de l'insécurité de la femme s'est de nouveau retrouvée au coeur de la conversation. Chacune y allant de son expérience, nous nous sommes rendues compte que le problème était collectif. Est-il encore normal, en 2019, que la femme, après tant de lutte, se sente toujours fragilisée ? NON! Comment, à notre échelle, est il possible d'agir sur un phénomène de société ? Nous, femmes de la génération Y, nourries de nos "pourquoi ? " et concernées par la génération qui arrive, nous avons envisagé le numérique comme un outil approprié. Et pourquoi pas développer une application mobile?

« Garde Ton Corps » est née de cette ambition. Une app capable d’agir tout à la fois sur le territoire local, de toucher le plus grand nombre et d’operer pour le bien commun . Le concept mobile « Garde ton corps » sécurise les femmes et diminue les risques d’agressions. Il rassemble une application mobile géo-localisée et un dispositif déployé dans le réseau urbain. Son utilisation permet de minimiser les dangers et de faire reculer le sentiment d’insécurité lors des déplacements nocturnes.

Au-delà d’une simple application mobile, «Garde ton corps» est un engagement moral et citoyen. La gratuité de l’application nous semble être un élément clé, non seulement pour sa diffusion mais également par souci d’égalité. Aujourd’hui, Garde ton corps est développé uniquement dans la ville d’Aix-en-Provence, nous avons obtenu pour cela une aide financière de la part de la mairie. Nous recherchons donc d’autres contrats avec d’autres mairies pour pouvoir développer cette application dans d’autres villes.

ARBOL

ARBOL est un projet écologique et commercial basé sur un nouveau mode de distribution de l’eau.
ARBOL distribue des bouteilles en aluminium recyclable ( matière la moins énergivore en terme de recyclage) afin de limiter la pollution plastique qui ronge notre planète. Une fois la distribution faite, à l'année N+1 ou n+2, récupération des bouteilles fournis et recyclage afin d’appliquer une politique de 0 déchets. L’entreprise s’engage à investir dans l’environnement à hauteur de 1€ par vente pour la plantation d’arbre en France.

Étudiant en Bourgogne, j’ai décidé de m’engager et de porter mon idée le plus loin possible. J’aimerai allier cette distribution de gourde avec un système simple: Avec le partenariat de distributeurs automatique, les gourdes peuvent être marquées de QR code rattaché à une personne ou un foyer afin de pouvoir se servir en boisson.

Le système ARBOL peut démarrer dans des nouveaux espaces tels que des quartiers Écologique, des entreprises, des collectivités.

WEGOZONE

Les transports représentent 25% des émissions de C02 sur terre. Il s’agit d’une part considérable dont la matérialisation est difficile dans l’esprit des voyageurs. A ce titre nous créons une application mobile adaptée pour matérialiser, sensibiliser et agir de façon ludique sur ce problème modulable

L’application mobile enregistre automatiquement les distances et modes de transport de l’utilisateur du smartphone. Les km dits propres (à pied et à vélo) sont rémunérés et transformés en bons de réductions chez nos partenaires.

Les km dits carbonés (voiture, train, avion) sont qualifiés et peuvent être compensés sous forme de dons aux associations de défense de l’environnement.

Cette démarche positionne l’application comme un outil de promotion digitale pour les entreprises via le couponing géo localisé et une plateforme de financement pour les associations.

ARCASCIENCE

Aujourd'hui, la Science Perdue représente 90% des travaux, données scientifiques et articles non-publiées. Ils ne sont pas exploités pour des raisons techniques que nous allons résoudre grâce à l'IA. ArcaScience IA a pour ambition de réaliser la première bibliothèque universelle mutualisée capable d'ouvrir une fenêtre sur la connaissance générée par nos chercheurs et nos auteurs en France.

Cela s’applique à la fois aux données hébergées de manière anarchiques dans nos institutions, mais aussi aux données générées et hébergées dans des laboratoires de recherches privés et publics et qui servent aux membre d’une même équipe, mais qui devraient aussi servir (relativement à la Loi pour une République Numérique et au Plan National pour la Science Ouverte 2018) au laboratoire entier qui les produit, aux consortiums auxquels ils participent et à la communauté à laquelle ils appartiennent.

Cela est d’autant plus vrai lorsque les données sont financées par des fonds publics et que la loi indique qu’il est obligatoire de rendre le produit de ces recherches ouverts à tous, ce qui n’est pas le cas, aujourd’hui, en pratique.

Pour les recherches menées par des entités privées, la valorisation de la documentation et du produit des recherches en interne mérite encore une très large optimisation, comme constaté à de nombreuses reprises pendant les 3 années qui ont précédé la création d’ArcaScience et comme nous l’avons remarqué en pratique, chez le client, au cours de notre premier contrat avec GlaxoSmithKline Vaccines.

PROGRAMME ZERO DECHET

Ces dernières années, une prise de conscience générale des problématiques liées à l'évolution de la quantité de plastique dans les océans et au traitement des déchets est née. Hormis quelques hurluberlus, nous sommes tous conscient que notre façon de consommer impacte notre planète, et qu'il devient urgent d'agir. Ce consensus général a récemment abouti au développement d’une nouvelle forme de consommation: le zéro déchet. Bien que celle-ci soit encore confidentielle, son développement connait une croissance exponentielle ces dernières années. Toutefois, pour que celle-ci se démocratise au plus grand nombre, il convient de proposer au consommateur une offre lui permettant de la rendre simple, attractive et d'écarter certaines idées préconçues. Ainsi est né le PZD, le programme zéro déchet.

Le programme zéro déchet est une formation continue suivi par le client sur Internet dont le but est de permettre à ce dernier de découvrir un nouveau mode de consommation axé sur la réduction de la quantité de déchet généré dans son quotidien tout en améliorant sa qualité de vie.

Cette formation se matérialise par l’envoi de box mensuelles à domicile pendant une durée de six mois. Chaque box est constituée de différents produits dans le cadre d’une thématique distincte (pour commencer, salle de bains, cuisine, entretien ménager et hygiène homme ou hygiène femme) Et chacun des produits est accompagné d’une fiche mettant en avant le gain économique et le gain écologique du mode de vie zéro déchet par rapport à un système de consommation « classique ».

A la fin de la formation, l’utilisateur dispose ainsi d’un mode d’emploi pour diviser sa quantité d’ordure ménagère par 5, voir par 10 pour les personnes les plus motivés.

GRAFFITI

L'avènement du digital et des réseaux a décorrélé les données de leur leur contexte physique en permettant leur accès distant. Pour certains types de données, la valeur ajoutée de ce contexte physique est pourtant indéniable : les horaires des prochains passages à un arrêt de car, la date d'achèvement de travaux de voirie, etc.
Afin de ramener ces données en contexte, nous développons Graffiti, une application d'appareil photo pour smartphone.

Sa particularité est d’aller bien au-delà de la simple capture d’images ou de vidéos : Graffiti permet d’enrichir le monde tel qu’il est perçu au travers de l’objectif.

Grâce à la Réalité Augmentée, au Positionnement Visuel et à l’Intelligence Artificielle, Graffiti sait « reconnaître » les objets ou les lieux et apporte une valeur ajoutée concrète aux données digitales en les affichant, en contexte, dans le monde physique.

OSVfinder

OSVfinder est une plate-forme connectant les affréteurs et les armateurs du secteur pétrolier. Les armateurs peuvent faire la promotion en ligne de leurs navires et recevoir des demandes de cotation. Les affréteurs (EPC et IOC) peuvent identifier les navires appropriés (spécification + géolocalisation) et contacter directement leurs propriétaires grâce à des moyens de communication intégrés qui assurent et renforcent la compliance.

La plate-forme enregistre plus de 40 000 navires et compte 158 armateurs inscrits, créant ainsi la plus grande communauté de propriétaires. Nous développons actuellement un ensemble d’outils aidant les acteurs du secteur à optimiser leurs activités.

BRIC A VRAC

BRIC A VRAC s’est donné pour objectif de supprimer les emballages superflus de notre quotidien en améliorant l’expérience vrac. C’est dans ce but que nous développons une machine connectée innovante et technologique permettant aux consommateurs de choisir la quantité de produits qu’ils souhaitent acheter et donc de maîtriser leur coût. Cette machine permettra aussi d’aider les distributeurs à améliorer leur service et leur rentabilité, tout en réduisant leurs pertes et en augmentant l'attrait pour le vrac.

La machine sera connectée à une application permettant de relier les consommateurs, producteurs et distributeurs. Elle informera le consommateur sur les produits achetés (date de péremption, allergènes, lieux de fabrication, conservation, conseils de préparation,…), lui permettra de se renseigner sur les produits disponibles etc. Enfin elle permettra au distributeur de rester informé sur les retours des consommateurs et sur l’état des silos.

Nous souhaitons proposer un système révolutionnant la consommation en grande surface en y apportant les valeurs de responsabilité, de simplicité et d’accessibilité au vrac que promeut BRIC A VRAC.

Notre équipe, jeune, dynamique et souhaitant s’investir pour un monde meilleur, voit en BRIC A VRAC une façon d’agir à grande échelle pour aider notre planète.

Smart Futures

Smart Futures SAS est fondée sur des motivations écologiques, sociales et civiques et une profonde volonté d’impact positif sur l’environnement et l’humain, en utilisant les nouvelles technologies pour faciliter et favoriser la collaboration entre les collectivités et leurs parties prenantes.

Notre offre a été conçue pour répondre aux manque de collaboration et communication entre les acteurs publics et privés de la ville. En effet, les analyses indiquent que ce manque de collaboration conduit, côté usager, à des services jugés peu efficaces et de l’insatisfaction et, côté ville, à des frais croissants et moins de cohésion sociale : Pourtant, les habitants sont prêts à jouer le jeu : 88% des sondés se disent prêts à aider la collectivité en collectant des informations (ex : signalements) (sur 1.000 sondés représentatifs des internautes via CREATEST en 2017) et 78,3% souhaitent participer aux consultations pour améliorer la ville . Nous proposons des applications web et mobile qui permettent de faire coopérer l’habitant en transformant la collecte de données terrain et la participation citoyennes grâce à des applications ludiques et un système de récompense incitatif : 

1/ L’application citoyenne multi-services permet de cartographier des informations, signaler les problèmes, faire une suggestion ou réagir à des propositions de manière ludique. Pour chacune de ses actions, l’utilisateur cumule des points qu’il peut échanger contre des biens et services locaux en ligne.

2/ La solution back office de pilotage intelligent permet de créer des consultations et services d’informations, de cartographier signalements et suggestions et d’optimiser les services en transférant les informations aux opérateurs.

3/ La solution réemploi permet de connecter le dispositif de signalement et/ou collecte d’encombrants des villes (type Allo Mairie) aux plateformes de réemploi de nos partenaires locaux (ressourceries, entreprises, particuliers) pour stimuler le réemploi en ville.

Healthy Maps

Healthy Maps a pour objectif de répondre à la question suivante :

Quels sont les éléments qui pourraient jouer sur ma santé lorsque je vais quelque part ?


Pour cela nous avons identifié quelques facteurs pouvant affecter la santé : les polluants atmosphérique, les allergènes, les maladies.

Ensuite nous les avons associé à des sites fournissant des relevés continue de ces nocifs en Open Data. Cela nous a permis de construire une base de donnée associant à chaque lieu tous les polluants qui peuvent s’y trouver.

Enfin nous avons regroupé toutes ces données dans une application de cartographie qui permet de répondre à 2 besoins :
– Connaître le trajet le moins pollué entre 2 destinations
– Connaître la répartition des nocifs dans son environnement

 

Cette application est dédiée à tout le monde, car on devrait tous être informé de ce qui peut nuire à notre santé. Elle s’adresse d’autant plus à ceux qui ont une santé fragile ou ceux qui souffrent d’allergies.

Retour en haut